Des cellules « cyborg » pour guérir l’homme ?

27 nov

Des fragments de cellules hybrides pourraient permettre de tester de nouveaux médicaments selon un article publié sur le site internet du journal de l’université Harvard.

Charles Lieber, professeur en biochimie et  son équipe de  scientifiques d’Harvard et du MIT ont découvert que des capteurs électroniques intégrés à des cellules humaines agissent comme de vrais tissus humains.

Dans le laboratoire de l’université d’Harvard, les chercheurs travaillant sur les nanotechnologies ont réussi à fabriquer des fragments de peau hybrides à l’aide de fils de silicium et de transistors, greffé à des cellules cardiaques et musculaires. Les résultats ne se sont pas longtemps fait attendre et très vite les tissus cardiaques mi-électroniques mi-biologiques ont pu reproduire le rythme des battements d’un cœur humain.

Encore au stade expérimental, les « tissus cyborg » n’ont pas encore été testés sur des animaux. Selon Charles Lieber, ces travaux pourraient à terme permettre de tester de nouveaux médicaments contre le développement des tumeurs voire de remplacer des organes humains défectueux.

Pour plus d’informations :

Article complémentaire sur les tissus hybrides

Article connexe sur la création de cellules artificielles

 Laïssa Vignal

4 Réponses to “Des cellules « cyborg » pour guérir l’homme ?”

  1. journalismescientifiqueulaval 30 novembre 2012 à 2008 44 #

    Concrètement, comment ces cellules pourraient-elles aider à tester des médicaments?

    Vicky Fragasso-Marquis

  2. journalismescientifiqueulaval 30 novembre 2012 à 2210 32 #

    Bonjour,

    Les tests sur les médicaments actuellement réalisés sont lourds (tests sur des animaux dans un premier temps, tests humains dans un second temps).

    « Concrètement » avec ces cellules hybrides, il serait possible de surveiller le rôle joué par ces médicaments sur des cellules déjà présentes en laboratoire. Ce qui permettrait d’avoir directement un résultat en ce qui concerne l’impact du médicament sur une cellule humaine sans avoir à effectuer ce long processus d’essais.

    La découverte de ces cellules étant relativement nouvelle, il faudra attendre d’autres essais pour disposer d’informations plus poussées.

    Tu trouveras plus de détails en ce qui concerne ta question dans l’article du journal d’Harvard joint à la nouvelle.

    Laïssa Vignal

  3. journalismescientifiqueulaval 1 décembre 2012 à 1402 05 #

    Intéressante avancée. On dépasse déjà pas mal ce qu’on réalisait il y 5 ans avec les membres cybernétiques. Le bras de Dean Kamen était déjà un cas passionnant, sachant qu’il est relié à son système nerveux et qu’il le contrôle comme un vrai bras, avec une bonne précision dans les mouvements. http://chalmersphyscomp10.wordpress.com/2010/10/10/dean-kamen’s-robot-arm/

    La cybernétique déborde vraiment de possibilités, sachant qu’on peut non seulement réparer les membres, mais qu’on envisage même de remplacer des cellules cérébrales détruites http://neocybernetics.com/publications/pdf/cybernetics-of-neuron-systems.pdf. Si ça fonctionne, ça veut dire qu’on pourrait rayer de la carte des maladies comme la sclérose en plaques, l’alzheimer ou la narcolepsie, voire des pathologies comme la schizophrénie, en remplaçant les neurones à problème par des cyber-neurones.

    Évidemment, on est encore très loin du jour où nous pourrons changer tous nos handicapés et nos malades en cyborgs (ce qui ne manquerait pas de susciter au passage de beaux débats éthiques), mais ça fait plaisir de constater que ce domaine progresse aussi bien.

    Louis Gabriel PB.

  4. journalismescientifiqueulaval 3 décembre 2012 à 2210 50 #

    Puisque des tests devront être effectués prochainement sur des animaux en premier lieu, il demeure qu’il y a quelques embûches. Est-ce que l’introduction de corps étrangers aussi petits soient-ils peut-elle faire réagir le receveur en rejetant ces cellules hybrides?

    À suivre, la percée est prometteuse.

    X. Hoang

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :